Aller au contenu principal

Franck Varenne

by sur avril 26, 2011

Lundi 2 Mai, à 17h (attention au changement de jour!), nous accueillons Frank Varenne.

Pour préparer la séance: Varenne, F. (2010): Formaliser le vivant : lois, théories, modèles ?, Paris, Hermann.

Les biologies théoriques relationnelles au 20ème siècle  : diversité des enjeux et évolutions

Franck Varenne

Université de Rouen et GEMASS (UMR 8598 / CNRS / Paris Sorbonne)

RÉSUMÉ: Prôner l’avènement d’une biologie pleinement « relationnelle » est devenu récurrent dans différents contextes de la biologie théorique au 20ème siècle. Aujourd’hui encore, la primauté de la relation – et de ses diverses formes – sur les termes de la relation (molécules, matières, organes, forces, dimensions…) est nettement affirmée par un certain nombre de biologistes théoriciens. Pour quelles raisons ? Pour quels enjeux ? Méthodologiques, épistémologiques ou plus fondamentaux encore ? Cet exposé mènera l’enquête en revenant sur quelques figures majeures du passé récent. On trouve cette incitation à passer du physicalisme au relationnisme aussi bien, avant-guerre, chez Joseph Henry Woodger (dans le contexte d’une embryologie théorique influencée par l’épistémologie de l’empirisme logique), qu’après-guerre (dans un contexte, bien différent celui-ci, de biologie théorique mathématique et de biotopologie), en particulier chez Nicholas Rashevsky puis chez Robert Rosen. A travers l’évocation succincte du travail de ces trois chercheurs, et en se fondant notamment sur les analyses présentées dans (Varenne, 2010), cet exposé tentera de mettre en lumière la signification et les enjeux de tels appels aux relationnel, dans leur diversité, comme dans leurs évolutions, en particulier sous l’effet de la concurrence croissante, dans l’après-guerre, des approches modélistiques, cybernétiques puis computationnelles. Avec cette proposition d’interprétation et de mise en perspective, la question de la pertinence et du caractère actuel de ces appels au relationnel pourra également être posée avec plus de précision.

Références :

Rashevsky, N. : Mathematical Principles in Biology and their Applications, Springfield, C.C. Thomas Publisher, 1961.

Rosen, R. : Life Itself, New York, Columbia University Press, 1991.

Varenne, F. : Du modèle à la simulation informatique, Pais, Vrin, 2007.

Varenne, F. : Formaliser le vivant : lois, théories, modèles ?, Paris, Hermann, 2010.

Woodger, J. H. : The Axiomatic Method in Biology, London, Cambridge University Press, 1937


Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :