Skip to content

Michel Bitbol

by sur janvier 11, 2012

Mardi 17 Janvier, à 17h  nous accueillons Michel Bitbol.

Pour préparer la séance:

Bitbol, M. (2010) : Downward causation without foundation, in Synthese, doi: 10.1007/s11229-010-9723-5

Un modèle relationnel pour la causalité descendante.

Michel Bitbol

(CREA/Ecole Polytechnique Paris, France)

RÉSUMÉ: Le concept d’émergence suppose habituellement que l’on distingue entre un niveau fondamental, fait d’entités microscopiques dotées de propriétés intrinsèques, et des niveaux d’organisation « supérieurs » faits de réseaux relationnels emboîtés unissant ces entités. Mais dans cet exposé, l’émergence est interprétée dans un cadre de pensée excluant d’emblée ce genre de dualité conceptuelle. Aucune distinction ontologique entre le niveau de base et les niveaux supérieurs d’organisation n’est supposée, et ce qui la remplace est une distinction méthodologique des voies d’accès cognitives et expérimentales. De surcroît, ces modes d’accès ne sont pas compris comme de simples moyens de révéler des configurations intrinsèques caractérisant les niveaux d’organisation. On suppose au contraire que chaque mode d’accès est constitutif (au sens kantien) de l’un de ces niveaux. Les niveaux émergents d’organisation, ainsi que les actions causales d’un niveau à l’autre, ne sont dès lors ni illusoires ni « réels en soi »: ils sont objectifs au sens de l’épistémologie transcendantale. Cette approche néo-kantienne de l’émergence permet de surmonter de nombreux paradoxes associés au concept délicat de « causalité descendante », et permet de lui conférer un sens acceptable indépendamment de toute idée préconçue sur l’existence ou l’inexistence d’une hiérarchie de niveaux d’Être.

Références :

Bitbol, M. (2010) Downward causation without foundation. Synthese, doi: 10.1007/s11229-010-9723-5

Bitbol, M. (2010) De l’intérieur du monde, Pour une philosophie et une science des relations. Flammarion, Paris

Bedau, M. (2003) Downward causation and the autonomy of weak emergence. Principia vol. 6, pp 5–50

Mumford, S. (1998) Dispositions. Oxford University Press, Oxford

Mumford, S. Anjum RL (2001) Getting causes from powers. Oxford University Press, Oxford

Von Wright, GH. (1974) Causality and determinism. Columbia University Press, New York

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :